Les femmes à l’honneur aux Docks le temps d’une soirée

Ce mercredi 31 janvier, les Docks ont accueilli sur leur scène Fishbach et Mademoiselle K. Ces deux artistes aux multiples casquettes ont su transporter le public avec leur voix singulière et leur présence scénique. Bien que très calme au commencement de la prestation de Fishbach, c’est un public conquis et satisfait qui applaudit avec énergie lorsque raisonnent les dernières notes de la soirée.

La soirée a commencé avec Fishbach qui nous prend par l’oreille avec sa voix grave et langoureuse. Son univers, qu’on peine à définir, se trouve entre celui de Christine and the Queens et de Mylène Farmer. C’est avec une nonchalance entrainante enveloppée de sonorités électro qu’elle guide notre déhancher tout au long de la première partie. C’est sur le titre « La Babouche » qu’elle tire sa révérence pour laisser place à Mademoiselle K.

Fishbach

Après avoir été transporté dans l’univers singulier de Fishbach, Mademoiselle K a fait atterrir le public avec vigueur et intensité. Même s’il était parfois difficile de comprendre les paroles, elle a su transmettre une énergie rock’n’roll communicative.

Les Docks ont réuni deux personnalités fortes et singulières qui ont en commun l’envie de transmettre des sensations au public pour une soirée plus qu’appréciable. Deux artistes à voir au moins une fois sur scène !