On a retrouvé les deux Vincent !

On les a connus dans 120 secondes, puis dans 26 minutes. Après l’interruption en décembre 2017 de leur émission phare diffusée chaque samedi sur la RTS, nous avons retrouvé hier soir, pour notre plus grand plaisir Vincent Kucholl et Vincent Veillon, sur la scène du théâtre du Léman pour leur  représentation « Le fric ».

Mais que va-t-on voir au juste ? Un nouveau plateau télé ? Un studio radio ? On imagine tout et n’importe quoi et on se laisse aller à quelques suppositions. Jusqu’au moment où les lumières s’éteignent. Le spectateur profitera durant deux heures de sketches dont les pauses entre chacun s’articulent autour d’extraits vidéo, et où la thématique demeure la même…

« Qui de nous ne l’apprécie pas ? Ne cherche pas sa compagnie ? Il est un baume. Un outil universel. Une consolation. Il est un problème lorsqu’il est absent. Un problème lorsqu’il est abondant. On le gagne, on le perd, on le prête, on le rend, on le vole, on le met de côté. On est capable de tout avec lui. On préfère pourtant ne pas en parler. »

Résultat : deux heures de spectacle, de rires, quelques tragédies et de remise en question quant à notre rapport personnel à l’argent. Pas de panique, aucun ton moralisateur, tout cela est fait subtilement. Les deux comédiens nous font vivre avec habileté certaines situations du quotidien liées à l’argent que nous avons tous vécu une fois ou l’autre. Coup de maître pour les deux Vincent !

Le fric, c’est plutôt sale. Ça peut même être assez dégueu. Mais quand ça permet de boire un bon verre de vin avec des amis, c’est chic. C’est un moyen, en tout cas pas une fin

Vincent Kucholl, pour le 24 Heures (Le fric, c’est chic ou c’est sale?).

Ce fut un réel plaisir de retrouver plus complices que jamais Veillon et Kucholl, mais aussi Gilles Surchat, Julien Bovey et bien d’autres personnages que nous vous laissons le soin de découvrir. On ne peut que vous recommander d’aller les voir, mais dépêchez-vous car la plupart des dates affichent déjà complets !

Enfin, on ne peut pas passer à côté du fantastique jeu de rôle du binôme qui avec le temps n’a pas perdu de sa qualité, au point de se demander mais est-ce vraiment Kucholl ou un autre ?

Pour plus d’informations, rendez-vous sur leur site internet.

 

Par Ophélie Yolal