Tweek a su convaincre malgré la pluie au Venoge Festival

De retour pour la troisième fois au Venoge Festival, le groupe Tweek originaire de Nyon a réussi à séduire un public d’abord apeuré par la pluie.

Loin de la foule et de la soirée complète du jeudi, c’est un soir plutôt calme auquel on a assisté vendredi au Venoge Festival.  Pas d’attente de 45 minutes pour un burger, pas de difficulté à trouver une place assise sous la tente malgré la pluie et, malheureusement pour les artistes, pas de grand rassemblement devant les scènes…

L’averse que tout le monde redoutait est arrivée vers 20 heures alors que le groupe romand Tweek se produisait pour la troisième fois au festival. Comme leur nom l’indique, Tweek c’est une modification et de l’affinage qui a fait fusionné un groupe de funk et un groupe de rap partageant aujourd’hui une seule et même identité musicale. Ensemble ils ont sorti quatre EP entre 2009 et 2014 et c’est leur premier album sorti en février que le groupe présentait à Penthalaz ce soir-là. Un groupe de sept membres qui a dû se battre pour se faire entendre par un public réfugié sous une tente loin de la scène pour échapper à la pluie.

Malgré une arrivée sur scène très orchestrée, qui nous rappelle les sons de l’album travaillés à la perfection, il ne faut pas longtemps au groupe pour se lâcher complètement. Mais c’est un live difficile devant lequel se retrouve le combo Nyonnais qui donne un des derniers concerts de sa tournée. Il n’y a qu’une petite poignée de courageux à les soutenir au-devant de la scène. Le reste de la foule, elle, n’est pas très loin mais ne s’aventurera quasiment pas en dehors de la tente pendant toute la durée du concert. Il en fallait cependant bien plus pour enlever la bonne humeur au groupe Tweek qui ne semblait pas plus perturbé que ça.

Si Oni, un des deux rappeurs du groupe, a souligné dans l’une de ses interventions que la manière dont le festival avait évolué est impressionnante, il en va de même pour eux. C’est un hip-hop beaucoup plus obscur et profond qu’on trouve sur leur nouvel album et qu’ils nous ont fait découvrir vendredi soir.

Malgré le fait que le groupe est revenu en ayant bien changé au Festival vaudois et que le temps semblait être contre lui, c’est dans la bonne humeur que ce concert à première vue compliqué s’est terminé. Oni n’a alors pas hésité à venir braver la pluie pour danser avec le public qui a bien fini par arriver, alors que le reste du groupe n’a rien lâché une seule minute. On peut le dire, le hip-hop de Tweek a su convaincre et ça malgré des conditions difficiles.

Retrouvez toutes les informations sur Tweek sur leur site internet.