Mettre un CLAC à l’initiative « l’avortement est une affaire privée »

Plus de 1500 personnes ont répondu présent à l’invitation du Collectif de la liberté de l’avortement et de la contraception samedi 18 janvier.
C’est dans une ambiance amicale mais déterminée que les manifestants se sont retrouvés samedi 18 janvier à 14h à la place Saint-François, pour dire non à l’initiative « l’avortement est une affaire privée ». Cette initiative est en votation le 9 février 2014 et vise à « alléger l’assurance-maladie en radiant les coûts de l’interruption de grossesse de l’assurance de base ».  
Parmi la foule, majoritairement féminine, deux tranches d’âge étaient présentes. Il s’agissait des jeunes d’environ 25 ans et la génération militante des dernières décennies ayant maintenant la soixantaine. La marche qui est passée le long des places clés de la capitale vaudoise, a été ponctuée de pas pris à reculons pour illustrer le retour en arrière qu’impliquerait cette initiative, si elle passait.
Après une heure trente de « balade », la manifestation s’est terminée à la place de l’Europe avec quelques brefs discours des organisateurs ainsi que des témoignages touchants de situations dans lesquelles des femmes ont eu recours à l’IVG.
 

Écrit par Margaux Reguin