Des petits bateaux sur le Rhône pour la prévention du suicide

Des petits bateaux multicolores flottent tranquillement en aval du Pont Sous Terre. C’était hier après-midi à Genève. L’association Stop Suicide a organisé un happening pour marquer la Journée internationale de la prévention du suicide et lancer sa campagne #làpourtoi.

Partis en début d’après-midi dans les rues de la cité de Calvin pour présenter leur action, les membres de l’association ont aussi demandé aux passants d’inscrire quelques mots bienveillants sur des petits bateaux en papier prêts à prendre le large. “L’objectif est de laisser un petit mot sur le bateau, pour qu’une personne ayant besoin d’aide puisse pourquoi pas le récupérer un peu plus loin. C’est en tout cas une manière de montrer qu’on est là pour cette personne et qu’elle n’est pas seule” explique Léonore Dupanloup, chargée de communication pour Stop Suicide. Une façon symbolique de montrer qu’aussi sinueuse que soit la rivière, il y a souvent quelqu’un à son bord pour nous accompagner.

21430388_1919911018024793_6874035951116225240_nIl suffira d’un signe disait Jean-Jacques Goldman, certaines personnes en verront peut être un grâce aux bateaux #làpourtoi

Une façon aussi de faire démarrer la campagne annuelle de l’association. Selon les dernières statistiques de l’OFS, un suicide a lieu tous les trois jours en Suisse. 5% des 15-29 ans ont en outre déjà eu des pensées suicidaires. Un véritable fléau de santé publique qui souffre d’un manque d’information, de prévention et de considération à l’échelle mondiale. En Suisse Romande, STOP SUICIDE et d’autres structures travaillent pourtant d’arrache-pied pour une prévention en amont, et surtout pour une prise de conscience collective.

La campagne #làpourtoi abonde dans ce sens. L’objectif ? Briser le tabou qui entoure le thème du suicide, inciter au dialogue, à l’écoute et à l’entraide. C’est précisément sur ce dernier point que la campagne 2017 met l’accent. Avec son slogan #làpourtoi, ses visuels variés et colorés, présentant divers personnages effectuant des gestes d’entraide, la campagne a de quoi toucher un large public.

“Écouter, parler, sont des actions que tout un chacun peut tenter de faire pour rester en contact avec une personne en prise avec des pensées suicidaires. Cette campagne s’adresse à l’entourage de la personne en difficulté, car il est en première ligne pour repérer le mal-être et agir en cas de problème. Famille, amis, mais aussi professionnel.le.s au contact des jeunes sont donc des acteurs essentiels de la prévention” poursuit Léonore Dupanloup.

Oser en parler, monter son soutien, écouter, proposer une sortie… des conseils bienveillants, à priori simples, mais qui peuvent consolider des liens et sauver des vies.

Retrouvez toutes les informations relatives à l’association et à la campagne ici

A voir: Soirée d’impro participative avec les Troubadours du Chaos. Comment être “Là pour toi ?”. Jeudi 21 septembre, 19h, Théâtre Pitoeff, Genève.