Docteur Gab’s déménage

Ce samedi, la brasserie artisanale Docteur Gab’s inaugurera ses nouveaux locaux de Puidoux, pour de nouvelles et plus grandes aventures. Fréquence Banane a eu la chance de les visiter en avant première.

Après 17 ans d’existence et suite à son succès grandissant, ce n’est de loin pas la première fois que la brasserie déménage. Tout commence dans une cuisine, puis une cabane, pour enfin ouvrir leur première vraie brasserie en 2012, à la Claie-aux-moines. Samedi, c’est à Puidoux que leurs nouveaux locaux seront inaugurés. Cette journée portes ouvertes sera l’occasion pour le public non seulement de visiter l’infrastructure mais aussi de découvrir l’univers Dr. Gab’s.

 

Aperçu de la nouvelle brasserie depuis la passerelle ouverte au public.

 

En effet, la nouvelle brasserie de Puidoux s’affirme comme la suite logique à la demande exponentielle de bières artisanales en Suisse Romande. Selon Reto Engler – l’un des fondateurs -, les Romands sont de plus en plus friands de craft beer et se tournent plus volontiers vers des bières de caractère. Ainsi, il devenait logique pour Dr. Gab’s de doubler sa capacité de brassage dans des locaux non seulement plus grands, mais aussi plus adaptés à leurs besoins. En plus de l’agrandissement des cuves, les trois fondateurs de Dr. Gab’s ont cherché à rendre la brasserie plus ouverte au public, avec l’installation d’une passerelle permettant aux visiteurs d’observer la production en direct, un espace de découverte et un bar de dégustation et de vente directe.

Ce terme de craft beer, Reto Engler le préfère à celui d’artisanat. La production étant désormais grandement automatisée, nous sommes loin du temps où les trois amis créaient leur première bière dans une baignoire à Savigny. Cependant, ils insistent, l’approche est restée la même : le but a toujours été, et sera toujours, de produire de la bière de qualité. La petite dernière ? Une Milkshake IPA nommée Pou Pou Puidoux. Elle sera présentée samedi à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle brasserie.

Pour ceux qui n’auraient pas l’occasion d’assister aux portes ouvertes du 30 juin : pas de panique ! Chaque samedi sont organisées des visites sur réservation pour la somme de 15 chf par personne. Encore, vous aurez prochainement l’occasion de déguster leur production à Lausanne dans un bar entièrement dédié à cette brasserie. Pour plus d’informations, rendez-vous à la Rue de Bourg, Lausanne, en décembre 2018.

Par Ainhoa Ibarrola, Francisco Costa et Cécile Détraz